Volatiles nuisibles

Pour les professionnels et particuliers du Nord Pas de Calais

09 71 36 60 34

Quelles sont les espèces considérées comme nuisibles?

En France, c’est le ministère chargé de la chasse qui dresse la liste des oiseaux potentiellement nuisibles. Ensuite, les départements dressent l’état des nuisances au niveau local par les volatiles. Ces derniers seront ainsi considérés comme nuisibles pendant 3 ans. Mais quelles sont les espèces considérées comme nuisibles ?

Attention, il est important également de notifier que certains oiseaux ne sont pas considérés comme nuisibles mais il existe toujours des recours pour ternter de les éloigner. Pour en savoir plus, rendez vous sur Eloignement volatiles

depigeonnage-Lille-pigeons

Pigeons :

• Sa capture et sa régulation sont autorisées.

• Il est présent dans les zones urbaines et génère des dégâts importants.

(Nuisances sonores, sanitaires et visuelles.)

• Il mesure environ 30 cm de long et est de couleur grise.

• Ils font 2 à 3 couvées par an, avec 2 œufs à chaque couvée.

• Ils se nourrissent de graines, de végétation et de déchets domestiques à l’intérieur et à proximité des villes, ou près des sites où ils se posent.

• Le pigeon  niche dans les greniers, sur les bords de fenêtres, et autres espaces à l’abri du vent et de la pluie.

goeland-volatiles-nuisibles

Goélands :

• Les goélands ont la tête, la queue et le dessous blancs, leur dos est gris et le bout des ailes est noir.

• Il couve 1 couvée par an, avec 3 œufs par couvée.

•Omnivore, il se nourrit de déchets alimentaires et niche sur les bâtiments

•Peut se montrer aggressif

•Cause des dégâts importants sur les toitures ou sur les véhicules.

volatiles-moineau

Moineaux :

• Il mesure moins de 15 cm.

• Les moineaux vivent de quatre à sept ans, avec jusqu’à cinq saisons de reproduction.

• Ils effectuent jusqu’à trois couvées par an avec de 4 à 6 œufs par couvée.

volatiles-nuisibles-etourneaux

Etourneaux :

• Les étourneaux mesurent de 18 à 23 cm de long et sont de couleur noire.

• L’étourneau peut avoir jusqu’à deux couvées par an de 4 à 6 œufs chacune, en avril et en mai.

•  La concentration de leurs déjections est propice au développement de germes pathogènes

Quelles maladies les volatiles transportent-ils?

En plus de causer des dégâts importants et persistants sur les bâtiments ils peuvent générer des maladies chez l’homme telles que:

  • La Salmonelle (ou Salmonella) est une bactérie à l’origine des salmonelloses et de la fièvre typhoïde et paratyphoïde. Les salmonelles sont des bactéries qui s’accumulent au niveau du système digestif et peuvent entraîner, pour la plupart, des infections généralisées, ou septicémies. Les salmonelles sont l’une des causes principales de maladies diarrhéiques dans le monde. (À noter que 90% des reptiles, des oiseaux et des animaux de compagnie sont porteurs de Salmonelles et qu’ils peuvent la transmettre à leur propriétaire. )
  • Chlamydia psittaci : Cette maladie peut être transmise aux humains par des oiseaux infectés. La psittacose est aussi appelée maladie des perroquets.
  • La grippe aviaire : La grippe aviaire est une maladie. Son taux de mortalité est très élevé chez les oiseaux d’élevage (poulet, oies, etc.). Si la plupart des virus aviaires n’infectent pas l’homme, certains sous-types parviennent parfois à franchir la barrière des espèces : c’est le cas du virus H5N1

Comment se propagent les microbiens transportés par les volatiles?

L’urine, les sécrétions nasales et la fiente desséchée des oiseaux infectés par des maladies peuvent être dispersés dans l’air sous forme de fines gouttelettes ou particules de poussière (aérosols). Ainsi, les humains peuvent donc être infectés par inhalation d’air contaminé. Parmi les autres sources d’exposition, il y a également  la manipulation de plumes et de tissus d’oiseaux infectés, les contacts bouche à bec ou la morsure d’un oiseau infecté. Enfin, les oiseaux sont aussi porteurs de parasites tels que la tique, le pou, ou acariens.

Quelles sont les bonnes pratiques pour éviter les nuisances par les volatiles?

En premier lieu, le nourrissage des pigeons dans certaines zones urbaines est une pratique à proscrire pour éviter l’accumulation de populations sur une zone et la production de déjections et dégâts en grands nombres. En effet, ils nichent souvent sur les bords des fenêtres ou dans sous les toitures à la recherche d’un abri contre la pluie et le vent. La pose de dispositifs d’éloignement est souvent le meilleur moyen de se prémunir de ce nuisible. Pour en savoir plus, contactez nos experts .

Vous subissez des nuisances des volatiles?

Prenez rdv pour une visite et un devis gratuit.

Menu
Call Now ButtonAppelez nous